Attendre que l'averse se calme

Un orage de début d'été. Le ciel jaunie par les derniers rayons du soeil, couverts de nuage avant que tout s'effondre et que resonne la foudre. J'ai découvert Pavement il y peu, c'est beau et ça colle bien avec le confort mélancolique d'un appartement en regardant la tempête au dehors. Il y aussi eu Teenage Fanclub, où tu pourrais te prendre dans la gueule toute la merde du monde, elle ne ferait que t'éclabousser sans te faire sciller. Et toujours Sebadoh qui fendent à la hache ce qui restait d'une amitié sans valeur. Tout ça pour dire que la démo de Gouache est bien tombée, puisqu'elle me fait penser à ces trois groupes qui m'inspirent cette poésie boiteuse.

Vous pouvez la trouver dans la distro, ou aux prochains concerts du groupe sur Lyon, d'où ils sont orginaires. Le joli pigeon sur la pochette ainsi que la mise en page sont signés par Julien Paget (jlnpgt.tumblr.com), et le tout à été sérigraphié à l'atelier de la Turbine à Toulouse (http://atelierlaturbine.fr), merci à elles/eux !

Conception: Regnis inc. | Contact: contact@danslevide.fr | MMXVII